COMMERCES DE PROXIMITE: LA PAROLE AUX COMMERCANTS LOCAUX :

 

LE QUAI NEUF

 

C’est en janvier 2013 que cherchant un fonds de commerce pour ouvrir un restaurant nous avons été amenés à découvrir le quartier du Cap Horn à Quimper ; tombés sous le charme de cet îlot de tranquillité pas loin du centre-ville mais ouvert sur le large et la campagne, nous avons posés nos sacs au Quai Neuf pour reprendre l’exploitation de l’établissement éponyme.

Nous, c’est une bande de 4 flibustiers dont le Chef ou plutôt, La Chef est Sophie. Fondue de cuisine, cette ancienne commerçante dans le domaine de la lingerie caressait depuis longtemps le rêve d’en faire son métier. Afin de faire sérieusement les choses elle décida de suivre une formation en vue d’obtenir le CAP Cuisine.

C’est là que Sophie fit la connaissance de François, juriste dans le domaine des assurances, lui aussi fan de cuisine et qui avait décidé de se reconvertir pour donner plus de saveurs à sa vie. Au cours de leur formation qui dura 8 mois, Sophie et François travaillèrent en binôme. Ils purent ainsi constater que leurs objectifs se rejoignaient en bien des points.

C’est ainsi que débuta l’aventure du «Quai Neuf 2014» dans laquelle s’embarquèrent également Claude et François-Xavier.

 

Les fondamentaux suivants furent rapidement dégagés et adoptés par les 4 aventuriers :

1/ une cuisine maison,

2/ des produits frais et de saison,

3/ un lieu agréable pour les personnes travaillant dans l’établissement contribuant à leur épanouissement afin de favoriser…

Le 4ème objectif : un lieu accueillant, calme et ressourçant ouvert à une clientèle variée et permettant de créer du lien social.

 

Le «Quai Neuf» nous est rapidement apparu comme un lieu approprié à notre recherche. Des travaux importants de mise aux normes étaient cependant à envisager entraînant des études et des investissements conséquents. Finalement nous avons totalement refait à neuf l’établissement : nouvelle cuisine, électricité, plomberie, en respectant les normes d’hygiène, sécurité et accessibilité pour personnes handicapées. Nous avons nous-mêmes participé à une bonne partie de ces travaux et plus particulièrement en ce qui concerne les aménagements et la décoration afin de traduire par le choix des couleurs, entre-autre, une vision positive de la vie et tordre le coup à la morosité trop souvent présente dans notre monde.

Une agréable surprise a été l’accueil que nous ont réservé nos voisins ainsi que leurs encouragements pour faire que notre implantation au Cap Horn se fasse dans les meilleures conditions. Nous avons ainsi pu mesurer à quel point les habitants et les commerçants du Cap Horn sont attachés à leur quartier si particulier et agréable.

C’est le 27 janvier dernier qu’après tous ces préparatifs et travaux nous avons pu ouvrir le «Quai Neuf» (voir www.facebook.com/lequaineuf) qui retrace toute cette aventure).

Sophie, « La Chef » élabore à partir de produits frais une cuisine française familiale à la fois traditionnelle mais en même temps originale en raison de la touche personnelle et des savants et subtils dosages d’épices dont elle seule a le secret. L’ardoise de Sophie change chaque jour, elle comporte un choix de 2 à 3 entrées, plats et desserts.


François et François-Xavier vous accueillent en salle, comme à la maison, afin que vous puissiez passer un bon moment et profiter au mieux de la cuisine de Sophie.

 

Le «Quai Neuf» est ouvert du lundi au vendredi de 11h à 16h. Le vendredi soir se prolonge par un apéritif agrémenté de planches de tapas-charcuterie. Fermé le samedi, « Le Quai Neuf » est par contre ouvert le dimanche de 11h à 19h.

 

Le «Quai Neuf» peut également privatiser une partie de ses locaux pour accueillir des repas de groupes.

 

Tél : 02 98 55 74 79

www.lequaineuf.com

 

Mise en page: Mathilde Le Goic

 EPI-TETE

Installé depuis 34 ans dans le quartier du Cap Horn à Quimper, Denis y a assuré la direction de deux salons de coiffure : chacun pendant 17 années. Le premier, ouvert en mars 1980, était situé  4 rue de Pont-L’abbé à une époque où « peu de coiffeurs étaient installés ici ». C’était donc l’occasion idéale pour lui de créer son commerce. Denis, souhaitait « devenir propriétaire ». L’opportunité d’acquérir un fonds de commerce et ses murs s’est présentée 17 années plus tard. C’est ainsi, qu’il ouvrait son salon actuel nommé « EPI-TETE » non loin du premier au 17 rue de Pont L’abbé.

 

Installé non loin de l’Odet, le cadre de vie est agréable et c’est ce qui plaît à Denis. La relation qu’il entretient avec les autres commerçants du quartier est également un atout qui permet une bonne ambiance. Sans oublier sa fidèle clientèle composée, pour beaucoup, des habitants du Cap Horn : hommes et femmes.

 

Cette proximité avec les commerçants est importante aux yeux des habitants du quartier car elle permet de tisser des liens qu’on ne pourrait avoir autrement.

 Pour Denis, il serait intéressant de trouver plus de commerces dans le quartier afin « d’attirer plus de monde » car autrefois, lorsqu’il s’est installé ici, le quartier « était beaucoup plus vivant, c’était une autre ambiance ». La rue était animée par de nombreux petits commerces : « on trouvait un bijoutier, un traiteur, un peintre ou encore un costumier ». Ces derniers se trouvaient ici dans les années 80 mais ont fini par disparaître face à la concurrence des grandes surfaces. Il trouve « dommage que beaucoup de ces boutiques aient fermé ».

 

        Denis vous accueille du mardi au samedi.


Propos recueillis et photos: Mathilde Le Goïc.

 

« DECO SILENCE »

 

"QUELLE BELLE IDEE !!"


Installée depuis janvier 1999 dans ce beau quartier du Cap Horn, je voulais témoigner de mon affection pour ce lieu!
Alors même que nous cherchions un endroit pour installer notre commerce, personne n'aurait eu l'idée à l'époque de nous le conseiller… comment expliquer qu'à peine m'y suis-je installée que je m'y sentais déjà chez moi!
Aujourd'hui, avec le recul, je me dis"QUELLE BELLE IDEE J'AI EU CE JOUR LA" et comme par ENCHANTEMENT les clients sont venus, au début en petit nombre puis de plus en plus nombreux, MERCI à eux et à ce quartier historique de Quimper, souvent mal aimé et peu reconnu, il va et de cela je suis certaine, prendre sa place dans le coeur de cette belle ville de Quimper!
Très longtemps entouré de commerces fermés, il attire à nouveau des gens plein d'entrain, bien décidés à se faire un nom! A l'heure,  ou aux périphéries des villes fleurissent des multiplexes, multicommerces et autres galeries, je veux revendiquer, LA BELLE VIE DE QUARTIER que je vis ici depuis 15 ans dans mon commerce de proximité....
Du petit café partagé chez la voisine,au bonjour amical de ces habitants,et au nom de tous les sourires partagés, je dis MERCI,et encore MERCI à mon quartier du CAP-HORN....

Carole, magasin DECO SILENCE

La première biographie du "père de la négritude"

Laurent Quévilly, résident du Cap Horn et  journaliste à la retraite, vient d'écrire un livre sur le baron de Vastey (1781-1820), fils de colon haÏtien et auteur de pamphlets contre l'esclavage. Un travail de fourmi...

Nos sportifs:

UN CHAMPION D'EUROPE DE LONG BOARD AU CAP HORN !!

Gaspard LARSONNEUR

 Ronan Chatain son entraineur, estime que Gaspard Larsonneur a le potentiel pour être champion du monde de longboard. En terminale à Pont-l'Abbé (Finistère), inscrit au Pôle espoir surf, Gaspard Larsonneur a remporté la coupe d'Europe de longboard à Lacanau. Un joli sourire, quelques mèches blondies par le sel et le soleil, tee-shirt gris, voilà Gaspard larsonneur. Élève de terminale économique et social (ES) au lycée Laennec, champion d'Europe de longboard à Lacanau, il ne roule pas les mécaniques. Derrière l'allure normale se révèlent un grand sportif et un passionné. Il a fait ses premières vagues à La Torche, du haut de ses huit ans. La famille Larsonneur, de Quimper, est une fidèle de la baie d'Audierne : papa pratique le kitesurf, maman la planche à voile, les frères, Gulian et Quentin, du surf. « On est une famille de sportifs, pour le plaisir. » À dix ans, Gaspard intègre l'ESB, l'école de surf de Bretagne, où il est entraîné par Ronan Chatain et Florian Talouarn. Sa glisse semble innée. Très jeune, il intègre les fondamentaux techniques. Ronan Chatain, ancien champion de longboard le pousse vers la compétition et tout de suite, il adore. Le lycéen lève les yeux, sourit : « j'adore l'ambiance. C'est un sport individuel et on est ensemble. On rigole, on est dans l'eau. » Le bonheur se lit sur son visage doré. La force du collectif Ronan Chatain, son coach aujourd'hui, précise : « Gaspard est capitaine de l'équipe du Pôle avec Benoît Carpentier, les deux surfers les plus titrés, les plus expérimentés de la filière de haut niveau. C'est un rôle. Pour se transcender, il faut être porté par la force du collectif. En équipe de France, on se motive, on s'encourage. » L'équipe de Bretagne affiche une belle solidarité avec cinq Bretons titrés, toutes catégories confondues. Pour Ronan Chatain, Gaspard incarne l'athlète de haut niveau. « Il se bat en compétition avec fair-play, dans le respect des règles, des juges. » C'est un surfer polyvalent. Ses titres le prouvent. Vice champion de France de shortboard 2011, champion de Bretagne Open toutes catégories. Il excelle en shortboard, sa discipline préférée, comme en longboard. Pour l'Eurosurf Junior, son sélectionneur a choisi stratégiquement le longboard. Et maintenant ? Gaspard a tout donné pour réaliser la meilleure saison en shortboard. Et en même temps, il fait le championnat d'Europe et survole la discipline ! Les Britanniques Alex Maddocks et Connor Griffiths, l'Espagnol Jon Erigoyen comptent bien créer la surprise, mais Gaspard domine cette finale dès la première vague. Et maintenant ? « A un moment, il va être dans une réflexion, dit Ronan Chatain. Il n'a pas envie de choisir. Quelle est son ambition ? Il a le potentiel pour être champion du monde de longboard. En shortboard, personne ne peu pronostiquer car c'est un challenge d'une extrême difficulté. » Le coach regarde le jeune surfer : « Pour aller au bout, le chemin est encore copieux. » Gaspard s'est fixé top 5 en 2013. Et le baccalauréat ! Eh oui, c'est aussi l'année du bac. Après deux années de cours par correspondance au CNED, le surfer a réintégré une scolarité normale en terminale ES à Laennec. Avec ses collègues du Pôle espoir, il s'entraîne tous les jours à La Torche. Et il se régale !

Nos artistes :

Camille Girard et Paul Brunet 24, rue madame de Pompéry nous proposent aujourd'hui un voyage depuis leur intimité. Une adresse qui leur sert à la fois de maison, d'atelier, de studio son, de bibliothèque, de jardin, de discothèque, d'interface et de refuge.

 

 

leur site web: camilleandpaul.com



VEFA LUCAS GRAPHISTE RUE MOULIN AUX COULEURS

 

www.vefalucas.com

Artiste de la rue de Pont l'abbé      

 

Pier GUERIN:  Concerts dans les campings, centres de vacances, maisons de retraites

restaurants, bars ou repas animés par un chanteur guitariste.

Au programme, tous styles de chansons :

( françaises et internationales, anglo-saxonnes, espagnoles... )

De la musique « live » de qualité, des refrains incontournables,

à reprendre en cœur. Une musique festive, des textes de grands auteurs.

 


pieroguerin.over-blog.com/

Zone 30: Groupe de l'association du quartier.

 

 

 

 

 


 

myspace.com/zone30rockfunky