L'Hebdo du Finistère - Le Courrier - Le Progrès

 

Côté Quimper

 

Les associations de quartier à Quimper (1/4) : le Cap Horn

Cette semaine, série sur les associations de quartier de Quimper. Premier volet sur celle du Cap Horn dont les membres ont envie de dynamiser cette partie de la ville.

Dernière mise à jour : 28/02/2014 à 15:41

 

Christian Guével et Vincent Le Gall (de gauche à droite sur notre photo) sont respectivement président et vice-président de l'association du Cap Horn. Par Matthieu Gain

Du tac au tac. Par voie de presse interposée. Après l’assemblée générale de l’association du Cap Horn, lundi 24 février, la mairie de Quimper a bien tenté de reprendre la main sur le dossier de l’ancienne cité GDF.

Dès le lendemain, Christian Guével a tenu à répondre à la municipalité. Et à préciser son point de vue. « Nous souhaitions que le maire de Quimper fasse pression sur le propriétaire de ce site afin de montrer que celui-ci n’entretient plus ses bâtiments. Le but est d’essayer d’amener GDF Suez à céder ces terrains à un prix moins élevé que celui qu’il demande soit à l’Opac de Quimper Cornouaille soit à un promoteur immobilier. »

 

Poil à gratter

Ce dossier est à l’image de la mobilisation de l’association qui n’hésite pas à faire entendre sa voix sur les projets d’aménagement. Exemple : l’ancienne caserne des pompiers, rue de Pont-l’Abbé à Quimper.

Christian Guével comme Vincent Le Gall, le vice-président de l’association, parlent ainsi d’un projet « en trompe l’oeil. » Et n’en démordent pas sur la superficie des espaces verts annoncés en bordure des futurs bâtiments d’habitat collectif. « Ces espaces verts seront invisibles et inaccessibles puisqu’ils seront installés sur les toits ! Nous considérons aussi que ce projet est beaucoup trop dense. »

 

Pour autant, l’activité de l’association du Cap Horn ne se résume pas à ces polémiques. Bien au contraire. « Lorsque les pompiers ont déménagé, nous avions organisé leur pot de départ. C’était très sympa et convivial. C’est pour ces moments-là que je fais de l’associatif, confie Christian Guével.

À côté de ça, il faut parfois passer par des moments de conflit. Pour avancer, nous n’avons pas le choix. »

 

Vide-grenier, section vélo

L’enjeu est de dynamiser le quartier. C’est l’objet de l’association créée en 2002. « À l’époque, nous avions rédigé un Livre blanc des aménagements que nous souhaitions voir se réaliser. Depuis, ils ont tous été faits », rappelle Christian Guével, l’un des fondateurs.

L’association du Cap Horn est aussi à l’initiative d’une fête de quartier, d’un vide-grenier avec animation musicale. Son président revendique actuellement une soixantaine d’adhérents. « Depuis cinq ans, nous avons également lancé une section VTT et vélo de route. Nous organisons une sortie toutes les semaines et tous les ans, nous faisons un raid. L’an dernier, nous sommes allés jusqu’à l’Île de Ré », précise Vincent Le Gall.

 

Les deux responsables rendent également l’association visible et présente sur internet : Christian Guével s’occupe du site; Vincent Le Gall, de la page Facebook.

Quimper, 29

 

Par Matthieu Gain