HISTOIRES D'HIER

Entrée usine CHANCERELLE rue MIOSSEC années 50-60

1935 - 1953 - 2013: Années marquantes de l'histoire des sapeurs pompiers au Cap-Horn

1935

 


L'un des tous premiers ambulanciers, pompier volontaire, employé communal, photographié  rue de Pont l'abbé devant la maison qui sera démolie pour créer l'entrée de la caserne des pompiers.

 

Merci à Madame Ollivier doyenne du Quartier pour la photo

 

 

Vue aérienne de la caserne en construction dans le début des années 60

La famille NARGEOT : Aventure de l'automobile au Cap Horn

Le Garage Renault au Cap Horn:

Créé au début du vingtième siècle par MM. Nargeot et Pillard, ce garage réquisitionné  pendant  la guerre, devient " le foyer du soldat Allemand, puis, "une salle de danse en 1934 (Salle Pernez),  suivront:  "les halles du Cap Horn" et  pour finir,  le U express d'aujourd'hui.

Hier, Charcuterie GESTIN, aujourd'hui, serrurerie Quimpéroise...

Le temps des pêches "miraculeuses"

 Théodore HUBERT

 Personnage haut en couleurs, il était le passeur (en barque) qui assurait la traversée de la rivière aux ouvriers des deux rives.

De nombreuses anecdoctes restent toujours présentes sur ses humeurs variables et

sur sa pratique tarifaire très personnelle.

P'tit Jean LE GALL

Notre vieux loup de mer à nous, personnage original, indépendant, pêcheur souvent, braconnier de temps en temps, mais très peu sanctionné. Son commerce, se limitait à ses petits besoins personnels, et à ses petits verres de vin rouge dont il abusait quelque fois.

Début des années 60

Quand les pêcheurs bigoudens "descendaient" au Cap Horn vendre leurs poissons.

CHRONIQUES DE CORENTIN OLLIVIER

L'étang des couleurs (source P.Allier) Avant 1920 colorisé

1924  LES QUIMPEROIS A LA PLAGE DES GUEUX