OUVERTURE D'UN ATELIER GALERIE  AU 76 QUAI DE L'ODET

 

20 octobre 2017

 

RESIDENTS DU QUARTIER

 

SOYEZ  VIGILANTS !!!

 

 

Ces dernières semaines...

 

 

Plusieurs cambriolages signalés dans le quartier. (Domiciles et véhicules)

 

 

 

 

 

 

EXPO:

 

 

 

  Camille Girard et Paul Brunet

   Artistes du quartier

 

   Ne manquez pas l'exposition de Camille et Paul   

 

   DOUARNENEZ  20 octobre / 20 décembre 2017

 

 

plein jour     Place des halles: www.galerielepleinjour.fr                

Mardi 25 juillet 2017  RÉFECTION PARTIES DE CHAUSSÉE RUE DE PONT L'ABBE 

 

 

FETE

 

            DES

 

                      VOISINS

                                                                                                              2017

 

     convivialité et bonne humeur.

 

     12 mai 2017         

 

 

 

DIMANCHE 23 AVRIL

 

 

EPREUVE DE NATATION AVEC PALMES

 

 

 

 

DEBUT AVRIL

 

 

OUVERTURE D'UN NOUVEAU RESTAURANT

 

(EN LIEU ET PLACE DU QUAI BREIZH)

 

Gérants MM.THONGDY et VEIT

 

 

 

 

 

 

Evènement pour le Quartier. Après plus d'une quinzaine d'années d'inoccupation des pavillons "les travaux de réhabitation de l'ancienne cité GDF démarrent enfin"

8 décembre 2016 Ancienne cité GDF maintenant priopriété de L'OPAC:

Les travaux de démolition débutent ce jour, une pelle mécanique de l'entreprise Le pape de Plomelin fait place nette... vieux murs en briques, grands résineux, haies...

 

Ces quatorze paviilons, transformés après travaux, en T3 et T4, seront  livrés pour l'été 2018.

Schéma du projet:

 

 

 

La

 

 

passerelle

 

 

s'illumine

 

 

pour

 

 

NOËL

PROJET D’AMENAGEMENT DE LOCMARIA

 

 

PLACE DU STYVEL :

Pas de réalisation avant 2020 dixit M. MENGUY Adjoint au Maire. Propos tenus, lors de la réunion publique d’information d’octobre 2016 organisée par la municipalité salle du Prieuré.

Ce qui revient à dire, que l’équipe municipale actuelle n’en fait pas une priorité et qu'elle s’en remet à la prochaine  municipalité qui sera élue en 2020 … C'est bien dommage pour les riverains et les commerçants qui espéraient une réhabilitation de l'espace adapté aux besoins immėdiats avec espaces verts et parking 

 

L'ECOLE DE BEAUX ARTS ET LE NAUTISME

VIDE GRENIER 3 septembre 2016                                                                                Une nouvelle fois, un grand merci à nos fidèles bénévoles

SOIREE MUSICALE

 

 

La programmation musicale était une fois de plus de qualité. Un merci au public qui était présent pour admirer le magnifique set d'Amarine Electric Jazz. Le quartet nous a fait passer un superbe moment. Les frissons étaient garantis. Bravo également à Cocktail Système pour avoir assurer le début de soirée.

Mardi 19 juillet 2016

 

Bonne nouvelle pour le quartier.

 

Le dossier d'appels d'offres pour les travaux de restauration des pavillons GDF est paru sur la presse, les travaux vont enfin pouvoir commencer à l'automne...

 Vendredi 29 avril 2016

 

Ancienne caserne des pompiers.

Des spacionautes en mission sur le toit d'un hangar de la caserne...

 

Le 28 mars 2016

 

Pavillons GDF: Nouveau permis de construire.

 

Les adhérents de l'association et les riverains de la cité GDF s'interrogent toujours sur les motivations d'un habitant du quartier qui a déposé un recours contre le permis de construire de L'OPAC pour la rénovation des pavillons GDF...

Ce recours va à l'encontre de l'intérêt commun et de la réouverture d'un bel espace de vie du quartier abandonné depuis plus d'une dizaine d'années.

Les riverains immédiats des pavillons subissent chaque jour, les squats et les alarmes intempestives...

L'OPAC a modifié des éléments du permis de construire (Ouest france du 28/03/16) concernant la rénovation des pavillons...

Nous espérons que cette modification du permis va enfin permettre à l'OPAC de commencer les travaux de réhabilitation.

L'association, les riverains des pavillons souhaitent que le bon sens et l'intérêt général l'emportent au plus vite

dans cette affaire.

Réponse du Conseil départemental à notre courrier sur la sécurité des cyclistes

21 janvier 2016

 

Travaux de réfection du revêtement du chemin

de Halage de la place des Acadiens au pont de Poulguinan

 

 

Janvier 2016

 

LETTRE A MADAME LA PRESIDENTE DU CONSEIL DEPARTEMENTAL DU FINISTERE

 

Objet :

Sécurité routière des cyclistes

 

 

Madame la présidente,

 

 

Les membres de la section vélo de notre  association s’adonnent plusieurs fois par semaine à la pratique de leur sport favori sur le réseau routier de notre département, plus précisément aux alentours de Quimper.

 

Nous souhaitons vous faire part des problèmes d’insécurité  auxquels ils sont confrontés à chaque sortie.

 

D’abord, concernant les infrastructures existantes, nous nous étonnons de l’absence de pistes cyclables sur plusieurs secteurs touristiques très fréquentés du réseau routier départemental, nous vous  citons les plus marquants annotés de nos remarques :

 

  • La D34 de Moulin du Pont à Moulin des landes, route touristique très fréquentée et incontournable pour la liaison Quimper-Bénodet-Fouesnant.
  • La D85 du rond-point de Kermaria au rond-point avec la D2, une partie de ce tronçon a reçu récemment un nouveau tapis d’enrobés qui dégage entre le tracé de la voie et le bord latéral de l’enrobé  une bande de circulation pour les cyclistes mais de largeur très inégale, donc dangereuse (de 40 à 60 cm) pourquoi ne pas avoir porté cette largeur à 50cm de plus?
  • La D56 de la route de Douarnenez à Ty Lipic.

C’est d’autant plus incompréhensible que les emprises foncières départementales existantes sur ces trois voies et les accotements souvent déjà stabilisés, permettent la réalisation de pistes cyclables à coût réduit.

 

Autres points: à de nombreux endroits, les revêtements de chaussée ne sont pas suffisamment entretenus, nous constatons souvent des « pelades » sur le revêtement en bitume fluxé, ce phénomène source d’inconfort important fragilise le maintien du cycliste sur sa trajectoire, citons en exemple :

  • le revêtement du pont de Bénodet (en rive de chaussée, le long de la bordure haute du trottoir), là, le cycliste qui ne dispose que peu de largeur est d’autant plus fragilisé qu’il est confronté à un trafic routier intense.
  •  le CD 785 (ancienne route de Pont l’abbé) sur le secteur de Ty Lène
  •  le CD 234  à la sortie du bourg de Gouesnac’h
  •  le CD 40 secteur de Menez Kerveyen.

Ce type de revêtement ne convient pas aux zones ombragées, humides ou soumises à l’abrasion. Pourquoi ne pas le remplacer  ponctuellement sur ses zones sensibles par un enrobé fibré mince beaucoup plus pérenne.

 

Les pistes cyclables existantes ne sont jamais balayées, aux abords des agglomérations  ou près des sorties de parcelles agricoles, elles sont souvent glissantes, encombrées de déchets divers, voire impraticables pour le cycliste. Beaucoup de tampons de  regards d’eaux usées ou d’eaux pluviales sont déstabilisés ou pas de niveaux, des têtes de bouche à clé ont disparu.

 

Pour ce qui est de la sécurité routière (4100 cyclistes de tués en 2014 en France), le décret n°2015-808 du 2 juillet 2015 relatif au plan d’actions pour les mobilités actives et au stationnement élargit les droits des piétons et des cyclistes en matière de réglementation routière. Les nouvelles règles définies par ce décret, permettent de sécuriser les cyclistes, elles sont peu connues par les automobilistes, aussi, même si ces actions relèvent de la prévention routière, ne serait- il pas opportun que vous informiez  les usagers de la route  en organisant une campagne d’informations comparable à celle organisée  en Ile et vilaine et en Morbihan en 2013 ? Cette campagne mettait en évidence  l’article R414-4 du code de la route qui fixe à 1.50m la distance latérale minimum que doit respecter un véhicule pour dépasser un cycliste en dehors des agglomérations A cette occasion, un  maillot de vélo avait été réalisé, avec les messages de sécurité suivant : sur l’avant, à l’attention des cyclistes (« Cyclistes, respectons les règles ! ») et sur le dos, à l’attention des automobilistes qui doublent (« Je double : je m’écarte -> 1.50 m, »). Vous pourriez renouveler cette opération et la compléter par l’homologation et l’implantation sur votre réseau routier d’un panneau rappelant cette règle aux automobilistes.

 

Enfin, en ce qui concerne, les voies vertes, les nombreux randonneurs et cyclistes Cornouaillers s’interrogent sur la date d’ouverture au public du dernier  tronçon de l’ancienne voie ferrée de Quimper- Pont l’abbé qui mène du centre-ville de Quimper à Ty Lipic. Nous savons que  les conditions d’acquisitions de ces dépendances SNCF ont changé. Il n’en demeure pas moins que cet argument ne tient pas lorsqu’il s’agit de finaliser un projet tel que celui-ci. Ce projet est réalisable, pour preuve, il fait l’objet d’une promesse de la dernière campagne électorale de votre vice-présidente Madame HURUGUEN. Le financement de cette opération ne devrait pas vous poser de difficulté, les disponibilités financières existent sur les fonds de la taxe départementale des espaces naturels sensibles

 

En souhaitant  que vous voudrez bien considérer nos demandes et par là-même, œuvrer efficacement pour la sécurité de vos concitoyens et plus précisément, celle des cyclistes qui empruntent les voies placées sous votre responsabilité, nous vous prions d’agréer Madame la présidente, l’expression de notre considération distinguée.

 

Pour l’association de quartier du Cap Horn

 

                      Le président

 

                   C. Guével

 

Les illuminations de NOEL de retour dans le quartier pour 2015

- L'association s'est démenée auprès de la municipalité précédente pour le retour des illuminations de Noêl dans le quartier. Elle participait financièrement depuis l'année 2002 avec l'aide des commerçants locaux à décorer chaque fin d'année le quartier, puis ensuite cette même municipalité a pris à sa charge la totalité des dépenses. Il était alors entendu par convention que les quartiers qui avaient contribués financièrement aux programmes précédents seraient illuminés chaque année...tout a bien fonctionné jusqu'en 2011..

 

  En 2012 les illuminations du quartier ont été supprimées pour le quartier du  Cap Horn autoritairement par M. Daniel LE BIGOT Adjoint au maire qui n'en avait que faire des conventions passées entre la majorité précédente et les associations de quartier. 

 

Pourtant, Monsieur Le BIGOT savait pertinament que les nouveaux leds sont très écomomes en énergie, le gain est de 90% par rapport au système précédent, avec ce gain, il pouvait pour un même budget, (voire même réduit) multiplier le nombre de points lumineux et ainsi, rétablir les illuminations de Noêl vers les quartiers concernés par la convention.

 

Il aura fallu attendre l'avènement d'une nouvelle municipalité  pour q'u'enfin nos demandes soient prises en considération... On la remercie !

14 ième Fête du Quartier: encore une réussite.

Septembre /octobre14 - 2 évènements sur l'Odet: Parade nautique sur la rivière- Paddle

LE 13 SEPTEMBRE VIDE GRENIER ET FÊTE DU QUARTIER.

VIDE GRENIER ET FETE DU QUARTIER DU 13 SEPTEMBRE 2014

 

 

 

                           TEMPS MAGNIFIQUE,

                       BEAU SUCCES POPULAIRE

                    

          UN GRAND MERCI AUX NOMBREUX  BENEVOLES

Samedi 19 juillet 2014  PROJET IMMOBILIER CIRMAD

PROJET IMMOBILIER DE L'ANCIENNE CASERNE DES POMPIERS :  UNE NOUVELLE ETUDE !!

 

Il semble que les arguments de l'association de quartier aient été entendus par la nouvelle municipalité, on l'a remercie pour son courage politique. Cependant nous restons vigilants, nous savons, que Cirmad Bouygues  (marchand de biens) ne renoncera  pas aussi facilement à ses objectifs et à la marge financière conséquente qu'elle dégage sur un tel projet.

 

Modification du PLU, coût d'acquisition (110 000 €) très anormalement bas! après une 2e estimation des domaines sur demande de réajustement par Bouygues en raison de la pollution du sol, (on aimerait connaître le résultat des sondages destructifs réalisés, les résidents du quartier depuis des décennies connaîssent l'histoire de ce terrain... ), 1,650 M€ le coût  que devra payer la municipalité pour l'acquisition pour la crèche d'un plateau de 1000 m2 (sur les 7000 m2 qu'elle a cédé pour 110 000 €...) avec un bâtiment clos couvert, à charge pour la commune de financer sous sa maîtrise d'ouvrage l'aménagement intérieur de la crèche pour un montant de 600 000 €, (on aimerait connaître la marge que réalise Bouygues sur cette crèche...).

 

  Aucune concertation avec les riverains en amont du projet sinon un simulacre de présentation à un conseil de quartier dans lequel ne figurait aucun riverain ni aucun représentant de l'association du quartier du Cap Horn, par ailleurs confier du logement social a Bouygues... Tout cela fait beaucoup ...la coupe est vraiment pleine, on comprend mal...

 

Par ailleurs, nous le répétons une nouvelle fois ce projet est anormalement dense avec des bâtiments trop hauts,  ( on déconstruit à la ZUP de Kermoysan, rue Paul Borossi  les tours en les remplaçant par des bâtiments de trois étages et ici on fait l'inverse) il ne fonctionne pas, pas assez de stationnements, pas d'espaces verts ouverts au public, pas de stationnement suffisant pour le personnel de la crèche, accès des parents à la crèche (arrêt miinute) totalement inopérant. Sortie sur la rue de Pont l'abbé difficile. Quartier déjà saturé en stationnement...

 

A suivre....

 

Mercredi 4 juin 2014          Rencontre avec la nouvelle municipalité

Mercredi dernier, Monsieur Ludovic Jolivet, maire de Quimper, et ses adjoints accompagnés par les directeurs de services techniques et techniciens sont venus à la rencontre des habitants du Cap Horn.

 

En début d’après midi, les élus et techniciens ont reçu, au bar le Pélican, un premier groupe de riverains, après leur présentation par M. le maire. Ils ont répondu aux nombreuses questions des personnes présentes sur des sujets récurrents : propreté du quartier, fréquentation, stationnement et circulation, etc.

 

Les élus et techniciens se sont ensuite déplacés dans plusieurs secteurs du quartier : Quai neuf, place des Acadiens, le Halage, cité GDF, rues A. Goy et P.Caussy. Ils ont pu ainsi répondre aux questions plus ciblées des habitants et de l’association touchant au déficit de gestion de l’espace public ainsi qu’à l’organisation de la circulation. Les techniciens présents ont pris bonne note des opérations à effectuer, pour la plupart déjà énumérées dans les courriers adressés à la municipalité par l’association de quartier.

 

À 18 heures, les élus et techniciens ont reçu une cinquantaine d’habitants du quartier : rassemblés au Restau à vin Place du Styvel. M. Jolivet a rappelé qu’il serait un maire proche de ses concitoyens et à leur écoute, que la situation économique actuelle était difficile, qu’il faudra faire des choix et cibler les priorités. Les responsables municipaux ont répondu pendant près d’une heure aux questions les plus diverses dont les réponses ont été précises et souvent détaillées par les techniciens présents interrogés par le maire. Les sujets ont été souvent identiques à ceux proposés par le groupe du Pélican, ils ont cependant été complétés par d’autres, qui concernent le volet maritime du quartier : pourquoi les aigrettes ne remonte plus à Quimper, pourquoi ne pas aménager une zone de mouillage au Cap Horn… Les élus vont interroger les vedettes de l’Odet sur leurs intentions.

 

À propos du projet immobilier de la caserne, l’association et les riverains du projet ont rappelé leur opposition au projet tel qu’il leur est apparu dans la presse (seul document porté à la connaissance du public et des riverains concernés !!). Ce projet est trop dense !

Il ne comporte pas d’espace vert ouvert au public et va aggraver le déficit de stationnement déjà important dans le quartier. Il va au-delà de l’objectif du SCOT/PLH pour les densités moyennes qui ramené à la surface du projet est fixé à 56 logements (81 de prévus) soit 25 de trop !! Par ailleurs, la communication au public et aux riverains de ce projet est insuffisante. À chaque rencontre avec les responsables municipaux, les plans du projet changent (tantôt un étage de plus ou de moins sur un ou plusieurs bâtiments, tantôt une crèche sans étage ou avec étages sur la façade rue de Pont l’Abbé. Tous ces éléments sont importants pour les riverains car ils impactent directement leur environnement.

Nous restons donc vigilants sur l’avancement de ce projet…

 

L’association remercie M. le maire et ses adjoints ainsi que les techniciens pour leur initiative de venir à la rencontre des riverains du Cap Horn. Il s’agit là bien d’un acte significatif de politique de proximité vers les Quimpérois, auquel l’équipe municipale précédente n’a jamais voulu adhérer.

 

Pour le bureau

Le président de l'association

 

C.GUEVEL

MARDI 27 MAI 2014

 

Prise de contact avec M MENGUY Adjont au maire de Quimper, chargé de l'urbanisme.

 

Sujet abordé: le projet de construction des trois bâtiments par la société BOUYGUES-CIMAD sur le site de l'ancienne caserne des pompiers

 

 Avec le collectif des riverains du projet, nous avons  exposé notre opposition au projet présenté

 par le constructeur. Arguments à l'appui, nous avons démontré, que le projet actuel est beaucoup trop dense (3 bâtiments dont l'un à 5 étages, pas d'espaces verts accessibles au public, pas de parking public, ect...) qu'il ne correspond pas du tout au cadre actuel et à l'ambiance du site déjà occupé dans son périmètre rapproché par une dizaine de collectifs, par ailleurs, ce projet constitue pour de nombreux riverains, une privation de vue et d'ensoleillement qui vont altérer leur qualité de vie et entraîner une moins value importante de leur propriété.

 

Cette première prise de contact avec la nouvelle municipalité à été bonne. Nous remercions  MM MENGUY adjoint chargé de l'urbanisme et BARON  des services techniques pour leur écoute. Bien entendu, nous restons vigilants ...

 

ELECTION DU NOUVEAU BUREAU ET COMPTE RENDU DE LA REUNION DU 24/04/14

 

ELECTION DU NOUVEAU BUREAU :

-         Président : Christian Guével

-         Vice-Président : Vincent Le Gall

-         Trésorier : Thierry Le Coz

-         Secrétaire : Raymond Le Gall

-         Trésorier adjoint : Yolande Toulgoat

-         Secrétaires adjoints : Christine Le Garrec, Joëlle Quevilly

 

Différents courriers adressés au Maire :

-         Projet de reconversion de l’ancienne caserne des pompiers. Ou en est le projet? avec réitérations de nos remarques. (pas d'espaces vert, pas de parking, pas de commerces de proximités, projet d'habitat beaucoup trop dense, on souhaite le déplacement du projet OPAC vers les pavillons GDF etc..):

-         Maintien et gestion de l’espace public : entretien des espaces verts, nettoyage, remplacement spots du mât d’éclairage de la place des Acadiens, propreté rivière etc.....

-         Demandes diverses formulées lors de L'A.G. (ralentisseur rue madame de Pompéry, panneaux limitant la vitesse, travaux sur réseaux eaux pluviales suite aux inondations, etc.....

 

Pour une modification de la circulation dans le quartier :

Un sondage a été adressé aux habitants des rues Auguste Goy et Moulin aux Couleurs. Celui-ci faisait part d’un sens de circulation proposé par l’association. Les voitures tourneraient sur ces 2 rues. Le stationnement rue Auguste Goy empêche toute circulation en double sens. L’association préconise donc à la municipalité de faire un essai et de donner suite ou non à cette proposition de modification de circulation.

 

Fête des voisins :

Le bureau a décidé la reconduite de cette fête visant à rassembler les habitants pour mieux se connaitre et mieux échanger. Elle se déroulera le 30 mai dans la rue Auguste Goy, tout proche de la place des Acadiens. Le rendez vous est fixé à 19h. Une animation sera proposée. Chacun ramène de quoi manger et boire (avec modération). Inscriptions préalables pour le 15 mai (comme l'année passée ou  par internet:clegarrec@sfr.fr)

 

Fête de quartier :

Le bureau souhaite une fête qui rassemble les habitants du quartier. L’idée d’un retour en arrière n’est désormais plus exclue. Nous étudions la possibilité de la mise en place d’un chapiteau avec concert et bal dansant le soir. Possibilité d’une entrée à tarif peu dissuasif. Le vide grenier est évidement reconduit. Quant à la date, elle sera fixée au courant du mois de Mai 2014.

Lundi 31 mars 2014 Pose du clapet anti-retour des eaux PLACE DES ACADIENS

Le clapet ant-retour des eaux pluviales de la place des Acadiens vient d'être remplacé,

Les causes des inondations récentes du bas du quartier sont sûrement en partie dûes à l'absence de ce clapet...

Nous pensons qu'il est indispensable de suivre beaucoup plus scrupuleusement le bon état de ces clapets.

Avis à QUIMPERCO et VEOLIA!

 

VENDREDI 14 MARS 2014 ENFIN !! L'OPAC ET GDF/SUEZ ONT TROUVE UN ACCORD

TRES BONNE NOUVELLE!

 

On apprends ce soir par Ouest France que L'OPAC vient d'acquérir les pavillons GDF du Cap Horn pour une somme de 700 000 €

Il ne reste plus maintenant qu'à programmer les travaux de restauration pour qu'enfin ces pavillons soient occupés par des familles en recherche de logement.

 

Nous demandons à l'OPAC de réaliser cette opération en priorité parce qu'elle traite de la rénovation et d'un" retour à la vie" d'un ilot de quartier complet à l'abandon depuis trop longtemps.

Pavillons GDF/ SUEZ

Une dizaine de jours après l'assemblée générale de l'asso dans laquelle on dénonçait le laisser aller du propriétaire (GDF/SUEZ) qui laissait à l'abandon ses pavillons, plusieurs même grand ouverts...  Nous constatons que les portes et fenêtres ouvertes ont été cloturées par des panneaux... Nos arguments et notre proposition (voir compte rendu de L'assemblée générale ci-dessous) à propos de la mise en place de la procédure l'état d'abondon manifeste porterait-elle ses fruits?

NOUVELLES INONDATIONS DIMANCHE 2 MARS 2014

VENDREDI 28 FEVRIER 2014

 

INONDATIONS

 

Place des ACADIENS

 

LE CLAPET OBTURANT LA REMONTEE DES EAUX DE LA RIVIERE EN MAREE HAUTE A DISPARU!!


Cause à effet sur l'inondations de certaines maisons des rues Max Jacob et Moulin aux couleurs ?

 

 

 

ASSEMBLEE GENERALE DE L'ASSOCIATION

 

LUNDI 24 FEVRIER 2014

 

En présence d'une ciquantaine de personnes

COMPTE RENDU:

 

EXPOSE DU PRESIDENT:

 

PROJET CIRMAD SUR EMPLACEMENT ANCIENNE CASERNE DES POMPIERS

 

   Notre sentiment:


Cadeau: prix de vente du terrain trop bas !!! (On nous dit que les pavillons GDF sont trop chers et on brade nos terrains communaux…)


         DENSITE D’HABITAT PROJETE TROP DENSE !!!


Densité globale existante déjà trop importante (13 collectifs déjà présents sur le périmètre approché) (on démolie la ZUP et on recommence au Cap Horn)

 

Arrangements d’apothicaire avec le constructeur : je baisse d’un étage (demande de riverains) sur un bâtiment mais en contre partie j’augmente d’un étage sur un autre.


Pas d’espace vert de créé (les terrasses végétalisées ne sont pas accessibles au public)   présentation du projet en vue aérienne « trompe l’œil »

 

Pas de parking de créé dans un quartier déjà saturé de véhicules, et qui devrait l’être encore plus avec le nouveau plan de circulation


         Pas de commerce de proximité

 

   Crée plus un espace privé que public (venelle sur plan)


        Parole non tenue de M LE BIGOT 4 étages maxi, trame verte etc.

Pas d’espace vert ouvert au public de créé…

Ecologiste quand il est dans l’opposition et bétonneur quand il possède un mandat d’adjoint à l’urbanisme…


Notre proposition : supprimer le bâtiment OPAC au profit d’un jardin public et réaliser l’opération OPAC sur les maisons GDF

 


 CITE GDF

 

        UN EFFET D'ANNONCE !!


2 ans après nous avoir informé par voie de presse de l'acquisition des bâtiments par L'OPAC,  toujours rien à l’horizon, les actes de vandalisme continuent... seules les haies sont taillées... Monsieur le maire nous avait pourtant affirmé il y a maintenant 3 ans qu'il s'occupait personnellement du devenir de ces pavillons...

   Aux dernières nouvelles, confirmées par Monsieur KERGONNA Président de l'OPAC, la vente des bâtiments GDF/SUEZ à l'OPAC. n’est à ce jour, toujours pas réalisée.

 

  Les conditions financières exigées par GDF/SUEZ, le fait que les maisons soient "inscrites" et  que des travaux environnementaux et de réseaux soient nécessaires font que les deux parties ne sont toujours pas d'accord sur le prix de vente.

 

NOTRE PROPOSITION: Supprimer le bâtiment OPAC de la caserne au profit de l’acquisition de ces pavillons Dans le cas, d’une acquisition éventuelle de particuliers et d’une offre privée, le maire M. POIGNANT renoncera t-il à son droit de préemption ? .

 

 

Que le maire mette la pression sur GDF en appliquant la procédure ‘IMMEUBLES EN ETAT D’ABANDON MANIFESTE’ Ainsi GDF aurait 2 ans pour mettre fin à l’état d’abandon des ses pavillons.

 

Et puis, que dire et que penser de la passivité de GDF/SUEZ et de ses actionnaires, qui laissent se dégrader à l'infini une dizaine de pavillons remarquables, alors des candidats potentiels à l'acquisition existent? Tout simplement, parce qu’ils ne veulent pas se compliquer la vie et retirer de cette vente des dividendes importantes, sans ne rien dépenser pour la sauvegarde des pavillons.

 

En période de crise, c’est un véritable scandale que de laisser ainsi à l’abandon (depuis plus d’une dizaine d’années) 16 pavillons alors que tant de familles en difficulté cherchent à se loger.

 

ACTIVITES 2013

 

Salle de l’asso :

65 rue de Pont L’abbé

 

Une soixantaine de familles sont adhérentes

 

Activités : Cyclisme, musique, différents cours : œnologie etc.…

 

Fête des voisins

 

Vide grenier annuel : toujours une réussite.

 

Pot de départ des pompiers une soirée très conviviale avec les adhérents de l’asso et les pompiers

 

Questions diverses débattues en assemblée générale et demande des résidants:

 

Inondations dans le Quartier : travaux d’investigation de Veolia avec en particulier, la recherche du vieil aqueduc du moulin aux couleurs, sens unique rue A. GOY,

 

Stationnement : les places privées de L’OPAC rue A.GOY ne sont pas occupées au détriment du parking public le long des voies, les riverains sollicitent la possibilité d’ouvrir ce parking au public.

 

Renforcement de la signalétique ZONE TRENTE dans plusieurs secteurs du Quartier

 

Propreté du Quartier : passage du « ramasse crottes mécanique de la ville » une fois par semaine.

 

M. TANGUY Secrétaire du Parti Socialiste et directeur de campagne électorale de M POIGNANTnous promet d'apporter des réponses dans la semaine:

- Avancement des investigations de Véolia sur la reconnaissance des réseaux d'eaux pluviales et le pourquoi les plans des réseaux ne sont pas communiquables

 

 

Bureau Actuel : (depuis 2002)

 

Président : Christian GUEVEL 

Vice- président : Vincent LE GALL

Trésorier : Thierry LE COZ

Secrétaire : Raymond LE GALL

 

Renouvellement du bureau : Accueil de trois nouveaux membres au bureau :

Christine le GOIC

Joëlle QUEVILLY

Yolande TOULGOAT

 
 

INONDATIONS IMPORTANTES DANS LE QUARTIER

rues Max Jacob, Quai de l'Odet, Quai neuf, rue Moulin aux couleurs...

Beaucoup de dégats chez les particuliers.

Les résidants en ont plein les bottes!!

Assez de plans et d'études sur la comète et d'argent public gaspillé!

A quand la réalisation de travaux sérieux et efficaces:

Bassins de retention amont, sortie d'eaux pluviales des zones industrielles en amont de Quimper, reconstruction de haies et talus.

MM les élus, soyez plus modestes sur vos grands projets et plus pragmatiques sur les projets moins porteurs médiatiquement.

Vous devez utiliser l'arsenal juridique administratif quand il devient indispensable pour la défense, la qualité de vie (voire de survie professionnelle) d'une grande partie de vos concitoyens.

Candidats aux municipales, engagez vous sur un programme et un calendrier de réalisation de travaux de lutte contre les inondations!!

DEFILE DES POMPIERS

22 Octobre 2013 - Départ définitif des pompiers du Cap Horn

LES SAPEURS POMPIERS QUITTENT LE QUARTIER

La cérémonie organisée conjointement par l'association de quartier du Cap Horn et l'amicale des sapeurs pompiers s'est déroulée samedi 5 octobre.

Soirée très réussie, les anciens sapeurs pompiers bénévoles des premières années de la caserne étaient nombreux, beaucoup d'anciens résidants du quartier les ont retrouvés avec plaisir.

Les habitants du quartier ont salué une dernière fois les soldats du feu qui, pour le mois prochain auront quitté la caserne de la rue de Pont L'abbé... Une page de l'histoire du quartier se tourne...

Le bureau de l'association de quartier remercie les sapeurs de l'amicale pour l'organisation parfaite de la soirée.

Nous leur souhaitons la meilleure des réussites dans leur nouveaux locaux de Keradennec