Le Gouvernement modifie le code de la route au profit des cyclistes

Un décret introduit plusieurs dispositions favorables aux vélos et aux piétons dans le code de la route : aggravation des sanctions pour les véhicules motorisés, doubles sens cyclables sur les voies à vitesse limitée, etc.

  |  06 juillet 2015  |  Laurent Radisson

Le Gouvernement a publié samedi 4 juillet un décret qui vise à "adapter les règles de circulation routière en vue de sécuriser et de favoriser le cheminement des piétons et des cyclistes". Il met en œuvre un certain nombre de mesures décidées dans le cadre du plan d'action en faveur des mobilités actives (Pama), présenté en mars 2014 par le ministre en charge des transports.

Ces mesures viennent s'ajouter à deux dispositions favorables au vélo contenues dans le projet de loi sur la transition énergétique. La première prévoit une réduction d'impôts pour les sociétés qui mettent une flotte de vélos gratuitement à la disposition de leurs salariés. La deuxième introduit le dispositif de l'indemnité kilométrique vélo (IKV). Dispositif que le Gouvernement a tenté de supprimer mais que les députés, toutes tendances confondues, sont parvenus à conserver. Il faut dire que l'exécutif craint les conséquences financières de cette mesure. Au contraire des dispositions prises aujourd'hui par décret qui devraient permettre d'accroître les recettes publiques grâce à la hausse du montant des amendes contraventionnelles.

Aggravation des sanctions

Que prévoit le décret en pratique ? En premier lieu, il aggrave les sanctions en cas d'occupation des cheminements piétons et des pistes cyclables par des véhicules motorisés. Ces infractions deviennent des contraventions de deuxième classe, punies d'une amende de 150 euros maximum, contre 38 euros maximum jusque-là. Reste à connaître le montant de l'amende forfaitaire qui sera retenu.

Le Gouvernement en profite pour augmenter les amendes pour d'autres infractions au stationnement, au-delà de ces seuls cas. On notera également que les modifications, bien que globalement en faveur des piétons et vélos, autorisent néanmoins les véhicules d'entretien des routes et les camions poubelles à circuler et à s'arrêter sur les bandes cyclables.

Le texte interdit également l'arrêt ou le stationnement à cinq mètres en amont des passages piéton, en dehors des places aménagées, en vue d'accroître la visibilité entre les conducteurs de véhicules et les piétons souhaitant traverser la chaussée.

Double sens cyclable

Sur les voies où la vitesse est limitée à 50 km/h ou moins, le décret permet aux cyclistes de s'écarter des véhicules en stationnement sur le bord droit de la chaussée, alors que le code de la route prévoyait jusqu'à présent que "tout conducteur doit maintenir son véhicule près du bord droit de la chaussée". Ce qui doit permettre d'éviter de s'exposer aux ouvertures de portières.

Dans le même temps, le texte autorise toutefois les automobilistes à chevaucher une ligne continue pour le dépassement d'un cycliste si la visibilité est suffisante.

Le décret généralise également les doubles sens cyclables aux aires piétonnes et à l'ensemble des voies où la vitesse maximale autorisée est inférieure ou égale à 30 km/h, sauf décision contraire de l'autorité de police.

De plus, les cyclistes peuvent désormais circuler sur les accotements goudronnés, y compris dans les agglomérations. Cette possibilité n'était autorisée jusqu'à présent qu'en dehors des agglomérations.

Un arrêté en attente

Le Club des villes et territoires cyclables se félicite de ces avancées, soulignant par ailleurs la possibilité donnée aux gestionnaires de voirie d'indiquer une trajectoire vélo par un marquage au sol, l'interdiction des "sas vélo" aux cyclomotoristes ou encore la création de voies à chaussée centrale banalisée. Mais l'association, qui réunit plus de 1.500 collectivités territoriales, demande d'aller plus loin et réclame une définition du trottoir par voie réglementaire, l'introduction des zones à trafic limité, ainsi que l'adoption d'un véritable "code de la rue".

Le nouveau décret est entré en vigueur le 5 juillet, à l'exception des dispositions relatives au double sens cycliste, à l'usage exclusif des sas, au droit des feux de signalisation au profit des cyclistes, de même qu'à la hausse des amendes de stationnement, qui ne s'appliqueront que le 1er janvier 2016.

Le Club des villes cyclables réclame toutefois la publication sans délai de l'arrêté qui, modifiant l'instruction interministérielle sur la signalisation routière, doit rendre applicable plusieurs de ces nouvelles dispositions, de manière à ce que les collectivités puissent mettre réellement en œuvre ces nouveaux outils.

Une nouvelle signalisation à destination des cyclistes

Les nouveaux modes de déplacement entraînent dans la circulation urbaine d'importantes mutations. Une nouvelle signalisation permet désormais aux maires d'autoriser les cyclistes, dans certains carrefours, à tourner à droite ou à aller tout droit lorsqu'il n'y a pas de voie à droite alors que le feu est rouge, en respectant la priorité accordée aux autres usagers, et principalement aux piétons.

Cette possibilité ressort des dispositions de l'arrêté du 12 janvier 2012, paru au journal officiel du 27 janvier, qui a créé cette nouvelle signalisation.

La mesure donne aux maires la possibilité, dans le cadre de leur politique locale de circulation, d'ajouter aux feux tricolores, sur certains itinéraires et à des intersections choisies présentant toutes les conditions de sécurité, une signalisation destinée exclusivement aux cyclistes autorisant le "tourne-à-droite" ou le "tout droit".

Cette nouvelle signalisation est composée de panonceaux (petits panneaux placés sous un feu) ou de feux jaunes clignotants qui montrent une silhouette de vélo et indiquent par une flèche la direction autorisée.

RAID VTT 12 ET 13 AVRIL 2014 - ROSPORDEN-MORLAIX (par la voie verte 105 km)

6 avril 2014 Deuxième course de notre espoir du quartier Hugo LE COZ qui finit dans le peloton

COURS D'OENOLOGIE

Maison de l'association:

 

Cours d'oenologie par Madame Aline Le Moal

 

Douze personnes ont participé au premier cours, l'ambiance était excellente et

le groupe bien homogène.

ACTIVITES SPORTIVES : VTT et ROUTE

Belle performance de nos trois représentants à la cyclosportive de PLOUAY.  Raymond Vincent et Hugo

(On les aperçoit ici avec le journaliste de FR3)

Equipement des cyclistes

 

 

 

 

 

 

 

 

Nouvel équipement des cyclistes de l'association, gageons, que nos champions porteront loin et haut les couleurs du Quartier.

 

Un grand merci à nos partenaires sans qui, cette opération n'aurait pas été possible:


LE CREDIT MARITIME


AU U EXPRESS DU CAP HORN


AU MAGASIN INTERSPORT DE POULGUINAN


A GROUPAMA

 

15 JUIN 2013 Remise officielle des maillots par M RAYNART DIRECTEUR DU CREDIT MARITIME et M SEVERE DU U EXPRESS

RAID VTT 2013

SAINT NAZAIRE - ILE DE RE

 

Week end de l'ascension:


360 KM  de VTT d'accomplis en trois journées à travers les routes de Loire Atlantique et de Vendée par  nos vététistes.

 

Bravo à nos sportifs!!

Raid VTT au Golfe du Morbihan 250 km

La section VTT de l'association a réalisé lors du week end de la Pentecote un raid VTT de 4 journées

dans le golfe du Morbihan. Le groupe de cyclistes composé d'une douzaine de membres (dont 3 femmes) a effectué de superbes randonnées par un temps radieux. Environ 250 KM ont été accomplis lors de ces 4 journées

Le week end a été organisé de main de maître par Vincent, qui, de plus s'est avéré un guide de première qualité. Avec GPS et carto, il  a su nous faire découvrir le long des sentiers VTT de magnifiques paysages

Un grand merci à lui. Et un coup de chapeau aux dames qui nous accompagnaient, elles nous ont concocté

de très bons repas.

 

Traditionnelle première sortie annuelle déguisée